En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies assurant le bon fonctionnement de nos services, succeptibles de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus. - Fermer

Le Wing Chun


Le Wing Chun, né il y a plus de 300 ans, est un style de Kung Fu qui provient de la province de Fujian, région située dans le sud de la Chine.

On rapporte qu’à cette époque, les Mandchous, qui occupaient la Chine, interdirent au peuple chinois le port d’arme ainsi que la pratique des arts martiaux. Alors, de nombreux artistes martials trouvèrent refuge au sein des Temples de Shaolin. En effet, les Temples étaient un lieu de sécurité car très respectés du fait de la religion Bouddhiste. Parmi ces réfugiés, cinq Maîtres se réunirent pour développer un nouveau style de Kung Fu, plus efficace et rapide.

Un style simple qui pourrait être assimilé rapidement car bon nombre de style de Kung Fu était très long à apprendre; certains demandaient plus de 15 ans de pratique avant d’être applicable. Ces Maîtres s’entraînèrent secrètement au sein du Temple, cherchant à perfectionner ce tout nouvel art. Mais un espion parvint à découvrir ce qui se passait et immédiatement le Temple fut brûlé. Seuls quelques moines et maîtres réussirent à échapper à ce drame; parmi eux, il y avait une nonne, Ng Mui qui faisait parti de la résistance. Elle se réfugia chez un villageois qui avait une fille qui portait le nom de Wing Chun. C’est alors que Ng Mui décida de partager ces connaissances avec cette jeune fille et c’est par la suite que cet art prit son nom.

Depuis cette époque si lointaine, le Wing Chun perdure à travers le temps, lui permettant d’évoluer avec chaque génération.

Chaque pratiquant a sa propre vision sur cet art mais garde toutefois des principes fondamentaux. En voici quelques un :

Ip Man et son élève Bruce Lee en position Chi Sao.
Fleur